Les écritures 3

Le prophète (Khalil GIBRAN) : ".... ET mon coeur saigna en moi; car vous ne pouvez être libre lorsque vous forcez une chaîne du désir même de la liberté , et quand vous ne cessez de parler de la liberté comme d'un but et un accomplissement. Vous serez libre en vérité non pas quand vos jours seront sans tourments et vos nuits sans désir ou un chagrin, mais d'avantage quand ces choses étrangleront votre vie, et que pourtant vous vous élèverez au-dessus d'elles, nu et sans entraves..."